logo-travaux-partages

Quel choix de matériau approprié faut-il faire pour une gouttière ?

Sommaire de l'article

La construction d’une nouvelle habitation est une situation à prendre au sérieux afin d’obtenir un bel édifice solide. La rénovation d’une construction est pareillement une tâche importante qui nécessite autant de vigilance. Dans ces deux cas, il est primordial de prévoir des gouttières. Celles-ci varient selon le matériau constitutif impliqué et c’est la raison pour laquelle un choix avisé et approprié doit être fait. Quel choix de matériau approprié faut-il faire pour une gouttière ? Découvrez dans cet article, l’essentiel à savoir pour prendre une décision convenable.

Les matériaux constitutifs des gouttières

La gouttière est une innovation architecturale qui joue un rôle prépondérant. C’est un petit canal ou une voie qu’il faut disposer sur les bords de la toiture d’une habitation. Les gouttières sont employées pour recueillir les eaux issues de la pluie qui se répandent sur le toit de l’édifice en question. Ainsi, la façade de la maison est protégée grâce à l’évacuation des flots pluviaux vers un emplacement précis.

Ces canaux conçus pour conforter la résistance et la durabilité de votre habitation sont disponibles en plusieurs variétés sur le marché. Pendant la rénovation ou la construction d’un bâtiment, il faut établir un projet concis pour choisir la gouttière adéquate. L’aluminium, le polychlorure de vinyle ou encore le zinc sont des matériaux utilisés pour concevoir ces canaux d’évacuation.

Les gouttières sont également fabriquées en acier ou en cuivre. Le prix de ces canaux varie notamment selon le type de matériaux utilisé et la mesure nécessaire en mètre. Il est donc primordial d’inclure la gouttière sur le devis concernant les travaux à effectuer.

Les particularités et les avantages de quelques types de gouttières

Les nombreuses catégories de gouttières qui existent sur le marché possèdent chacune leurs caractéristiques et avantages. Il faut en tenir compte pour réaliser un choix.

Les gouttières conçues en zinc

L’utilisation des gouttières conçues en zinc est adulée et répandue dans les travaux de rénovation ou la construction d’une maison. Cette catégorie de canaux est caractérisée par une robustesse et un esthétisme impressionnant. Pour poser une gouttière réalisée en zinc aux abords d’une toiture en bois de façon linéaire, les experts font recours à la soudure ou utilisent des joints.

La résistance de ce matériau aux effets corrosifs de l’eau est l’une de ses qualités. La durabilité des canaux en zinc s’étend sur plus de trente années. Par ailleurs, leurs prix sont à la hauteur de leur qualité.

Les canaux en PVC

Le PVC est une matière appréciée par les consommateurs grâce à sa résistance. C’est un matériau connu dans le milieu architectural. Les canaux réalisés en PVC sont proposés sous plusieurs formes avec une variété de couleurs. Cette catégorie de gouttière s’adapte à la structure des bâtiments. Pour la poser sur un toit en bois de façon linéaire, il faut utiliser une colle adaptée.

Toutefois, ces types de canaux ne sont pas adaptés pour un climat instable et ils s’usent au fil du temps. Aussi, il n’est pas possible de les réparer lorsqu’ils sont abimés. Ces voies d’évacuation ont une durée de vie qui surpasse la dizaine d’années. Leurs prix sont par contre très bas et dépendent la mesure requise en mètre. Vous pouvez demander quelques devis pour comparer les différents coûts.

Les canaux conçus en aluminium

Les canaux fabriqués avec l’aluminium comme matériau ne sont pas lourds et sont solides. Ils résistent aux différences de température et aux impacts corrosifs de l’eau comme ceux qui sont conçus en cuivre. Cette catégorie de gouttière est adaptée pour tout projet de construction avec un prix accessible.