logo-travaux-partages

Comment isoler convenablement un sol en renovation ?

Sommaire de l'article

L’isolation d’un sol est souvent un travail de rénovation qui permet à toute la maison de faire des gains énergétiques et de vivre dans le confort. Comment effectuer alors cette isolation thermique ? En dehors de l’isolation par-dessus ou de l’isolation par dessous vous devez savoir combien cela vous reviendra. 

L’isolation par-dessus

Elle fait place à une rénovation thermique et est possible si votre bâtisse est située sur terre-plein. Sachez tout de même que vous perdrez 8 à 15 centimètres d’épaisseur au cours du projet. Isoler alors son sol revient à voir son plafond se rapprocher, ce qui est bon pour le chauffage de la pièce. Vous aurez aussi à remodeler les portes et penser à la déco.

Pour effectuer l’isolation thermique, vous aurez, tout d’abord à faire partir le précédent revêtement du sol, puis penser à mettre un isolant et poser le nouveau revêtement. Les différents types de travaux en isolation reviennent à mettre des combles sur le sous-sol, sur votre terre-plein ou sur le vide sanitaire.

Choisissez un matériau pour sa résistance thermique, ce qui est généralement préconisé demeure R= 4 m² K/W. Pour une rénovation énergétique, préconisez pour vos vides sanitaires, une isolation fixée en sous-face du plancher. Pour le terre-plein, vous pouvez le faire en dessus du dallage ou en dessous. Comment maximiser les performances d’énergie ? En faisant l’isolation de cumul pour les terre-pleins tout simplement.

L’isolation par dessous  

Pensez à faire une isolation de votre logement par-dessous si seulement vous disposez d’un espace pour atteindre l’endroit visé. En effet, les garages, les sous-sols ou même les rez-de-chaussée sont de bons endroits pour effectuer des travaux de rénovation de la maison. Une fois dans ces lieux, vous devez libérer le haut (murs ou paroi) pour les revêtements et les travaux de rénovation.

Pour parvenir à isoler adéquatement, collez ou encore vissez les différents isolants sur le plafond du sous-sol. Ensuite viennent la chape flottante puis l’isolant et une dalle coulée par-dessus et vous posez le carrelage, le parquet en bois ou autres. Pour finir, formez un plancher à hourdis pour des soucis de décoration. 

Le prix des isolations

Il est utile de savoir que le coût des travaux en dessous est plus économique et que les travaux au-dessus entraînent des coûts supplémentaires. Vous aurez ainsi à penser à des frais de déménagements et le changement des bas de portes, les frais de déplacement des matériaux (fils, canalisations, etc.).

Le prix se calcule en fonction de la nature de l’isolant dont l’épaisseur représente l’atout principal et se calcule aussi selon votre superficie. Si vous envisagez la main-d’œuvre, sachez que la lecture du devis est plus longue lorsque l’on isole par le haut. En effet pour votre maison, cela vous revient à 40 £ le m² et souvent s’élève jusqu’à 60 £ pour la même surface.

Quant à des isolants qui vous serviront, le prix est fixé au millimètre d’épaisseur. Ainsi, vous les laines de verres et de roche, vous avez respectivement entre 1 et 8 £ pour le premier et 5 et 15 £ pour le second. Pour la fibre et le verre cellulaire, vous devrez payer 15 £ pour chacun. Ce qui vous reviendra plus cher sera le polystyrène ou le polyuréthane pour une valeur entre 13 et 20 £.